Terres rares et panneaux solaires

9 février 2011

Les terres rares, indispensables mais difficilement exploitables

Les terres rares sont en fait 17 métaux qui ont des propriétés physiques et chimiques proches, et ils ne sont pas si rares que cela, on les trouve à beaucoup d’endroits du monde. Seulement, leur concentration dans les minerais est très faible, et leur extraction est donc difficile. Il n’y a pas véritablement de filons de ces métaux, simplement des minerais dans lesquels ils sont un peu plus concentrés.
La séparation de ces éléments consomme beaucoup d’énergie, et produit beaucoup de déchets, toxiques pour l’environnement, et qui doivent être gérés convenablement. Les terres rares ont d’abord été produites en Inde et au Brésil, dans la première moitié du vigtième siècle, puis en Afrique du Sud dans la seconde. Depuis les années 1980, la Chine a très rapidement augmenté sa production de terres rares, jusqu’à fournir 95% de la demande mondiale.
Ceci est important pour la filière photovoltaïque. La fabrication de composants électroniques, et donc de cellules dans le cas qui nous intéresse, est grande consommatrice de terres rares, et dans la situation actuelle, elle est donc dépendante d’un approvisionnement assuré à 95% par un seul pays. Et si nous en sommes arrivés là, c’est bien sûr parce que la Chine produit ces métaux à un coût lourdement inférieur aux autres pays. On peut avoir des doutes, certainement justifiés, sur les précautions environnementales qui sont appliquées, et d’une certaine manière, cette situation diminue artificiellement ce que devrait être le coût normal de fabrication des panneaux solaires.

Risques de pénurie, et d’augmentation du prix des panneaux solaires

La Chine a décidé de limiter de plus en plus ses exportations de terres rares, provoquant quelques remous dans l’industrie électronique mondiale. La situation de quasi monopole donne aussi un grand pouvoir à ce pays sur le prix de ces matières. Certains pays cherchent ainsi à trouver d’autres sources d’approvisionnement, mais c’est difficile, les mines moins rentables ont été fermées.
De plus, la demande intérieure chinoise continue à croître rapidement, et même exploitées sans protection de l’environnement, les réserves sont limitées. Au rythme actuel, nous pourrions arriver à une pénurie en 15 à 20 ans. Ceci entraînerait logiquement une hausse importante du prix de l’ensemble des composants électroniques, et notamment des cellules photovoltaïques.

revenir à Les avantages écologique du solaire